"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

12 juin 2017

Abba, dis-moi une parole afin que je sois sauvé

Un frère vint trouver abba Macaire et lui dit : "Abba, dis-moi une parole afin que je sois sauvé."
Et le vieillard dit : "Va dans le cimetière et insulte les morts."
Le frère y alla donc, les injuria et leur jeta des pierres; puis il revint l’annoncer au vieillard.
Celui-ci lui dit : "Ne t’ont-ils rien dit ?"
Il répondit que non.
Le vieillard lui dit : "Retournes-y demain et adresse-leur des louanges."
Le frère partit et les loua en disant : "Apôtres, saints et justes" et il revint vers le vieillard et lui dit : "Je les ai complimentés."
Et le vieillard lui dit : "Ne t’ont-ils rien répondu ?"
Le frère dit que non.
Le vieillard lui dit : "Tu sais quelles insultes tu leur as adressées, et ils ne t'ont pas répondu, et quelles louanges sans qu’ils te parlent : ainsi toi aussi, si tu veux être sauvé, deviens comme un mort; et comme les morts, ne tient compte ni du mépris des hommes ni de leurs louanges et tu pourras être sauvé."

apophtegmes des Pères du Désert

Aucun commentaire: